Les Thanatonautes (Bernard Werber) : 149 – JUSTES NOCES

vendredi 30 janvier 2015

149 – JUSTES NOCES

Une semaine plus tard, je me mariais.
Tout était allé très vite. J’avais pris ma décision, Raoul aussi. Dans les somptueux jardins de l’Elysée obligeamment prêtés par le président Lucinder, nous célébrions de doubles noces, en présence de tout le gratin de la politique et du show-business convié à la cérémonie.
Dans son smoking noir flottant autour de ses épaules, Raoul avait plus que jamais l’air d’un rapace s’apprêtant à fondre sur sa proie, Stefania en l’occurrence, petite poule caquetante à son bras, dans une minirobe qui faisait ressortir davantage encore ses formes avantageuses.
Moi, j’étais très détendu dans mon smoking bleu nuit de location. La femme de ma vie arborait une longue robe à traîne.
Rose était éclatante de bonheur. Derrière, Amandine s’efforçait de faire bonne figure. Tout s’était passé si vite !

- Félicitations, félicitations.

Rose et moi, Raoul et Stefania, nous serrâmes des mains innombrables. J’avais évidemment choisi pour témoins Raoul et Amandine, mes compagnons des premières heures. En plus, je devais bien ça à Amandine.
Il avait fallu sa déclaration passionnée pour que je réalise l’erreur de ma focalisation amoureuse, l’aveuglement de mon désir. La femme qu’il me fallait se nommait Rose.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire