Les Thanatonautes (Bernard Werber) : 180 – MOCH 4

samedi 31 janvier 2015

180 – MOCH 4

Un peu éméché d’avoir une fois de plus trop fêté les accords des Buttes-Chaumont, Freddy nous conta, volubile, son histoire personnelle.
Élève d’une école de ballet, il s’était destiné jadis à devenir sinon danseur étoile du moins chorégraphe. Il appréciait aussi alors tous les sports aériens. Les arabesques, les vrilles, l’impression de s’envoler vers les cieux, c’était tout ce qui lui plaisait. Or, un jour où il s’adonnait au deltaplane, sa sangle ventrale claqua. Ses deux sangles d’épaule ne suffirent pas à le soutenir et, un deltaplane étant démuni de parachute, il tomba. Il distingua en bas une vaste plaine et un seul arbre. Un unique arbre. La dégringolade ne dura que quelques secondes mais Freddy eut le temps de prier et de jurer que s’il réchappait de ce coup du sort, il se vouerait tout entier à une religion. Au hasard, pourquoi pas la foi juive.
Il atterrit sur l’arbre, mais de manière telle que s’il fût épargné, deux rameaux lui crevèrent les yeux. Il était sauvé mais désormais aveugle. Il n’en respecta pas moins sa promesse. Il n’était pas juif, pourtant il entra à la yeshiva de Strasbourg où il eut la chance d’avoir pour maître un Lamed vav. Un jour, il se le jurait, lui aussi deviendrait un Lamed vav.
Et c’était quoi, un Lamed vav ?
Un homme qui se réincarnait par pure compassion pour les hommes d’ici-bas, alors qu’ayant tout accompli il était libre de sortir du Gilgoulim, le cycle infernal des retours à la vie.
Les Lamed vav étaient les sages secrets de la religion juive. Leur bonté et leur miséricorde contribuaient à améliorer le monde. Ils étaient au courant de leurs vies antérieures, savaient lutter contre l’ignorance, étaient dénués d’ambitions personnelles.
Stefania signala que pareils personnages existaient aussi dans le bouddhisme tibétain. Ils s’y appelaient bodhisattva et eux aussi retournaient délibérément à l’existence terrestre bien qu’ils soient délivrés du cycle des réincarnations. Il n’y avait pas plus grand acte de miséricorde que de retourner sur terre, par pur amour pour le reste des humains enchaînés à leur roue karmique.

- Il doit y en avoir dans toutes les religions de ces sages qui choisissent de revenir en dépit des douloureuses expériences vécues pendant leurs réincarnations, dit Freddy. Chez nous, la tradition hassidique les désigne comme étant des Lamed vav, ce qui correspond au nombre 36. Chaque génération, une poignée de ces justes se sacrifient en secret pour sauver toute l’humanité. Ils méprisent l’orgueil et ne désirent pas la notoriété. On célèbre leurs pouvoirs psychiques et leurs connaissances de la vie et de la mort. Je pense parfois que Jésus-Christ était peut-être un Lamed vav, lui aussi.

Ces soirées de libations, encouragées par une Amandine qui veillait à ce que le verre du grand thanatonaute ne demeure jamais vide, n’affectaient en rien le travail de Freddy. Il continuait d’inventer de nouvelles chorégraphies célestes. Il imagina une tour Eiffel ectoplasmique, constituée de plusieurs rondes d’âmes se soutenant en spirale les unes les autres. Tous les cordons argentés seraient noués, tressés et disposés au centre de l’édifice afin que tout le monde protège tout le monde.
En signe de réconciliation, le rabbin en confia la pointe à son ex-ennemi, le Vieux de la Montagne, qui avait surgi chez nous un soir, penaud, repenti et comptant désormais ses disciples sur les doigts d’une seule main. L’ancien chef des Assassins accepta avec reconnaissance. Il savait qu’il serait ainsi le premier à traverser le quatrième mur comatique !
Notre ballet mystique décolla le 21 juillet. Sans difficulté, ses membres franchirent le premier, le second, le troisième, et même le quatrième mur comatique. Ils virent ce qu’il y avait derrière et nous le racontèrent. Dès leur retour, Raoul s’empressa de remettre à jour notre carte du Continent Ultime.
Le territoire orange se termine par Moch 4. Il débouche sur :

TERRITOIRE 5

  • Emplacement : coma plus 42 minutes.
  • Couleur : jaune.
  • Sensations : passion, force, toute-puissance même. Là, tous les mystères auparavant incompréhensibles trouvent leur solution. Les musulmans voient le vrai jardin d’Allah. Les catholiques retrouvent le Paradis originel. Les juifs percent les secrets de la Cabale. Les yogis découvrent le sens de leurs chakras et voient apparaître leur troisième œil. Les taoïstes trouvent le chemin du Tao pur.

La zone jaune est le pays de la connaissance absolue. Tout ce qui paraissait jusqu’ici insensé reçoit sa raison d’être. Le sens de la vie apparaît en son entier, de l’infiniment grand à l’infiniment petit.
Le territoire jaune s’achève par Moch 5.
Certains dévots avaient été tellement subjugués par les révélations du pays doré qu’ils avaient voulu y demeurer, mais les cordons avaient été si solidement tressés qu’ils n’avaient pu se désolidariser de leurs compagnons.
Tous revinrent donc intacts. On sabla le champagne. On convoqua les journalistes afin que le monde sache que l’œcuménisme généralisé avait permis d’accomplir un nouveau pas en avant dans la découverte du Paradis et de la connaissance tout court.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire