Les Thanatonautes (Bernard Werber)

vendredi 15 juin 2018

Conseil de lecture de Bernard Werber


« 
– « Le monde des livres est le plus grand de tous les mondes que l’homme n’a pas reçus de la nature mais tirés de son propre esprit », disait un écrivain nommé Hermann Hesse. Et j’ajouterais : le monde des livres nourrit le monde des rêves qui est encore plus vaste.
Jacques lut donc Alice au pays des merveilles et rêva de décors similaires.
Après l’œuvre littéraire de Lewis Carroll (La Chasse au Snark, Jabberwocky, De l’autre côté du miroir), il découvrit celle de Rabelais qui lui inspira des songes de goinfres géants (Pantagruel, Gargantua), puis celles de Jonathan Swift (Les Voyages de Gulliver) et d’Edgar Poe (Histoires extraordinaires, traduit par Baudelaire) qui apportèrent à ses décors habituels corbeaux, cimetières, châteaux et fantômes, de Jules Verne (L’Île mystérieuse, Voyage au centre de la Terre, 20 000 lieues sous les mers), d’Isaac Asimov (Fondation, Les Robots), de Philip K. Dick (Ubik, Le Maître du Haut Château). Il lut aussi les poètes : Victor Hugo, Charles Baudelaire, Arthur Rimbaud, Boris Vian, Prévert, Georges Perec.
Après les romans et les poésies, sa mère lui conseilla de se faire une culture picturale pour nourrir les décors de ses rêves : Jérôme Bosch, Francisco de Goya, Rembrandt, Peter Paul Rubens, Jan Vermeer, William Turner, John Martin, Salvador Dalí, René Magritte.
Puis vinrent les musiciens : Vivaldi, Mozart, Beethoven, Grieg, Fauré, Debussy.
– Romans, poésie, peinture et musique sont les meilleurs ingrédients pour que tu te fasses ta propre cuisine onirique, lui expliqua sa mère. Ce sont des produits « frais ». En revanche, ne regarde pas la télévision. Ça, c’est le fast-food qui donne des rêves « prémâchés » aux goûts artificiellement saturés et qui ne font pas travailler ta créativité naturelle ni ton sens esthétique, seulement tes émotions basiques. Que cela soit un principe global : dans tes rêves, crée tes propres films, ne reproduis pas ceux des autres. »

Extrait du Sixième Sommeil, 2015, Bernard Werber, ed Albin Michel.

mardi 12 juin 2018

Musique écoutés durant l'écriture de ...


Bernard Werber cite les musiques qu’il écoute durant la rédaction de ses romans, depuis L’empire des Anges. Il est possible que vous ayez envie de les écouter à votre tour lors de votre lecture.


Musiques écoutés durant l’écriture de L’Empire Des Anges.


La Musique du Livre du Voyage, Loïc Etienne, Incantations, Mike Oldfield.
White Winds, Andreas Wollenweider. Shine on You Crazy Diamond, Pink Floyd. Une nuit sur le mont Chauve, Moussorgski. Real to reel, Marilion.
Moment of Love Art of Noise.
Musique du film Braveheart. Musique du film Waterworld. Jonathan Livingstone, Le goéland.




Musiques écoutés durant l’écriture durant l’écriture du Souffle des dieux.



Bande originale du film Last Samourai, Hans Zimmer.
Bande originale du film Le Seigneur des Anneaux, Howard Shore. Bande originale du film Dune, Toto.
Bande originale du film Waterworld, James Horner. Mike Oldfield – Album Incantations.
Moondog – Bird’s Lament. Peter Gabriel – Album Up.

Musiques écoutés durant l’écriture du Mystère des dieux



Alex Jaffray & Loïc Étienne : musique du film Nos amis les Terriens. Clint Mansell : musique des films The Fountain, Requiem for a Dream, Pi.
Thomas Newman : Les Enfants Baudelaire, Six Feet Under, American Beauty. Ludwig Van Beethoven : la 6e et la 7e symphonie.
Le Seigneur des Anneaux. Howard Shore. Les 3 albums. Kate Bush : Aerial.
Andréas Volleweider : Book of the Roses, Caverna Magica.

Musiques écoutés durant l’écriture du Père de nos pères.


Eric Satie, Gymnopédies. Roger Waters, Amused to death.
Lama Giourme et Jean Philippe Rykiel, Souhait pour l’éveil. Pink Floyd, Animals (avec évidemment le morceau Pigs).
Loïc Etienne, musique pour « Le Livre du voyage».

Musiques écoutés durant l’écriture de L’ultime Secret.


Adagio pour cordes de Samuel Barber (musique du film Platoon). Peer Gynt de Edvard Grieg (musique du film La Reine de nacre). Enregistrement symphonique de Cashemir de Led Zeppelin.
Musique du film Dune de Toto.
Musique du film Vol au-dessus d'un nid de coucou de Jack Nietzsche. musique du film Mission d'Ennio Morricone.

Musiques écoutés durant l’écriture du Rire du Cyclope


Symphonie des planètes, Gustav Holst. Man of our Time, Genesis.
Resistance, Muse. Burn, Deep Purple.
Shine on You Crazy Diamond, Pink Floyd. Eric Satie, Gymnopédies.
Jonathan Livingstone, Neil Diamond. Aquarium, Camille Saint-Saëns.

Musiques écoutés durant l’écriture du Livre du Voyage.


Fugazi, Marilion. Symphonie des planètes, Gustav Holst. Book of the Roses, Andréas Vollenweider. Close to the Edge, Yes.
Super's Ready, Genesis.
Et le disque que Loïc Etienne a composé exprès pour ce livre : « Musique du Livre du Voyage », Editions Concord.

Musiques écoutés durant l’écriture du Papillon des étoiles.



Album « Musique of the Spheres ». Mike Oldfield. Album « You All Look The Same To Me ». Archives.
Album B.O. Musique du film Nos Amis les Terriens. Alex Jaffray et Loïc Étienne. Album B.O. du film The Fountain, Clint Mansell.
Album B.O. du film Édouard aux mains d’argent et Big Fish, de Danny Elfman. Vincent Baguian. Pour l’ensemble de son œuvre.
Beethoven. Aussi pour l’ensemble de son œuvre.

Musiques écoutés durant l’écriture du Paradis sur Mesure.


La musique, d’Erik Wietzel

Musiques écoutés durant l’écriture du Miroir de Cassandre.



Nabucco, de Giuseppe Verdi. Requiem, de Giuseppe Verdi.
Requiem, de Wolfgang Amadeus Mozart. La Symphonie pastorale, de Beethoven. Concerto pour Mandoline et flûte Piccolo, d’Antonio Vivaldi. Symphonie des planètes, Gustav Holst.
Black in Black, de ACDC. Somewhere in time, de Iron Maiden.

Musiques écoutés durant l’écriture de Troisième Humanité.


The Doors : album The Very Best of the Doors.
Antonín Dvorák : Symphonie n° 9 du « Nouveau Monde ». Félix Mendelssohn : Symphonie n° 4.
Brahms : Symphonie n° 3.
Clint Mansell : musique du film The Fountain. Mike Oldfield : Album Omamadawn.
Muse : Album The Resistance.
Dave Porter : musique de la série Breaking Bad. Hans Zimmer : musique du film Inception.
Peter Gabriel : Album New Blood. Iron Maiden : Album Powerslave.

Musiques écoutés durant l’écriture du Sixième Sommeil.


Bande originale du film Interstellar par Hans Zimmer (très inspirée de la bande originale du film Koyaanisqatsi par Philip Glass que, du coup, j’ai écoutée aussi).
Furious Angels de Rob Dougan, extrait du film Matrix.
Chants aborigènes d’Australie, et tout spécialement le concert « Didgeridoo Meets Orchestra » donné en août 2013 à l’opéra de Sydney.
Album Golden Age de Woodkid.

Musiques écoutés durant l'écriture de Demain les chats.


Sonates de Beethoven, interprétés au piano par HJ Lim

" Casta Diva" , la célèbre aria de l'opéra Norma composé par Vincenzo Bellini.

" San Jacinto" extrait de l'album Peter Gabriel , de l'artiste du même nom.

Les Quatre saisons de Vivaldi interprétées par Joe Satriani (version hard rock à la guitare électrique).

Détendez-vous avec Rouky, une heure de ronronnement continu enregistré par Jean-Yves Gauchet pour sa revue Effervescience. ( A écouter de préférence avec Vivaldi). 



Musiques écoutés durant l'écriture de Depuis l'au-delà.

Dead Can Dance (groupe de rock qui compose sur des musiques mortuaires, avec la voix de la fabuleuse Lisa Gerrard) : Sanvean, The Host of Seraphim, Sacrifice.


Thème de la musique du film Gladiator.

Camille Saint-Saëns, La Danse macabre.

Samuel Barber, Adagio pour cordes.

Woodkid, I Love You.







samedi 2 juin 2018

La voix est livre

Nicolas Carreau, visite la bibliothèque de Bernard Werber...



Disponible ici

(commencer l'enregistrement à 21:04)


samedi 19 mai 2018

Ceci dit - Bernard Werber (rediffusion).

Ceci dit, une émission présenté par Philippe Vandel.







Disponible ici

dimanche 6 mai 2018

Bernard Werber: "Je crois à la vertu des bonnes histoires pour se faire du bien"

Podcast europe 1



Ce dimanche, Wendy Bouchard reçoit, Bernard Werber pour évoquer sa master class sur l'écriture. Invité(s) : Bernard Werber, écrivain.











Disponible ici