Les Thanatonautes (Bernard Werber) : PREFACE

vendredi 23 janvier 2015

PREFACE


Les Thanatonautes a été écrit en 1994, c'est à dire dans le courant de la trilogie des Fourmis (entre le deuxième paru en 1992 et le troisième en 1996), un article de l'ESRA en fin du troisième tome y fait d'ailleurs allusion. Dans cet ouvrage, l'auteur développe surtout le côté mystique et paranormal d'un phénomène existant mais encore mal connu à l'époque, les EMI1 , sous les conseils de son ami d'enfance Reine Silbert (qui a aussi inspirée grand mère Augusta dans les fourmis) en se servant de la technique de l'écriture automatique2. Cela permet à Bernard Werber de mettre à contribution un autre pan de ses connaissances scientifiques et religieuses, et de développer son côté mystique au travers de cet ouvrage issu de son imagination et de ses expériences (personnelles ou connus), auxquels il commence timidement à faire allusion au début de sa trilogie des fourmis et de l'expérience communautaire de la cave, ou l'appréhension de la notion de dieu par les fourmis.
Ce n'est qu'une dizaine d'année plus tard, lorsque la littérature anglaise à ce sujet nous parvient, et devient un effet de mode, (il y a généralement vingt ans de décalages entre l'apparition d'une mode littéraire et idéologique outre atlantique et outre manche, et ses répercutions en France à cette époque), que cet ouvrage est tiré des oubliette et connaît son véritable succès. L'auteur surf alors sur cette reconnaissance et en profite pour se faire plaisir, et rédiger dans la fouler sa pentalogie du ciel qui va de l'empire des anges3 au mystère des dieux.
Par la suite ses romans seront adaptés en bande dessinés, et beaucoup attendent une adaptation au cinéma ou en série TV.
Pour ceux qui ne connaissent pas encore Les Thanatonautes, cette histoire décrit les aventure de Michael Pinson et de son ami Raoul Razorbak et de l'exploration d'un continent encore inexploré par l'homme : le monde des morts, qu'ils découvrent en se mettant dans des états comatique par le biais de diverses méthodes (médicale, méditation). Au fur et à mesure qu'ils explorent et avance dans ce continent, ils font de nouvelles connaissances, et produisent des bouleversement sociétaux considérables, car la mort n'est plus alors considérés comme la fin mais comme une forme de continuation de la vie4.
Un développement romanesque avec plusieurs questions philosophiques de fond : qu'est ce que je fais là ? Pourquoi ? Une énigme : comment trace t-on un cercle et son point central, sans lever pour autant son stylo ? Et la grande question trame de fond du roman et préliminaires à ses futurs suites : qu'est ce qu'il y a derrière ?




Présentation des Thanatonautes par Bernard WERBER dans l'émission "Etonnants Voyageurs 1994.Café littéraire animé par Maëtte CHANTREL, Christian ROLLAND"

Source:https://vimeo.com/59390501



1Expérience de mort imminente, ( connu outre manche sous le sigle NDE, Near death experience)


3Ceux qui liront les deux ouvrages à la suite trouveront quelques discordances scénaristique entre le premier tome et sa suite, certainement du à l'écart de temps entre la rédaction du premier et de sa suite. Le traitement de l'histoire est d'ailleurs différent de l'un à l'autre par la forme.


4Voir aussi Interview de Pierre Taranzano : « Les Thanatonautes » à ce sujet : https://www.youtube.com/watch?v=Mwaqjbu11MY
 
  
Page précédente

Page suivante                                                                                                                                                                

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire