Les Thanatonautes (Bernard Werber) : 292 – ENCHAINEMENT

samedi 31 janvier 2015

292 – ENCHAINEMENT

Une chatte en chaleur miaule sur le trottoir à 2 h 11 du matin1. Un insomniaque agacé pousse un juron, ouvre sa fenêtre et lance une pantoufle en direction du félin. Le projectile rate sa cible et aboutit sur le pare-brise d’une voiture. L’automobiliste freine sec. Tant mieux pour la chatte qui traversait la rue en courant, tant pis pour le véhicule qui se trouvait derrière, dont le chauffeur n’a pas eu le temps de réaliser ce qui se passait et a embouti la première voiture.
Le choc provoque une fuite d’essence dans le réservoir. Tout le monde descend. Tandis qu’on discute constat et assurance, un passant laisse tomber un peu de cendre incandescente de sa cigarette dans la flaque. L’essence s’embrase. Les deux voitures explosent. Une aile enflammée s’envole pour retomber dans la poubelle où s’est réfugiée la chatte. Affolée, elle s’élance vers un muret, bousculant au passage une boîte de conserve vide où se terrait un gros rat. Dérangé, l’animal se précipite vers un terrain vague.
Deux gaillards s’y exercent à smasher dans un panier de basket-ball à la lumière d’un réverbère. Quand l’un aperçoit le rat, il sursaute et expédie son ballon loin au-dessus du mur. Poursuivant sa trajectoire à grande vitesse, il rebondit contre une vitre alors qu’une femme téléphone à son époux. Sous les éclats de verre, elle pousse un cri strident. Or le mari est aiguilleur du ciel et converse en plein travail. Au cri d’effroi de sa femme résonnant dans l’écouteur, il a un mouvement de côté. Cela suffit à pousser une molette.

Il se trouva que cette molette indiquait à un avion de ligne en approche sa position précise par rapport à la piste d’atterrissage.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire