Les Thanatonautes (Bernard Werber) : 247 – MYTHOLOGIE ÉGYPTIENNE

samedi 31 janvier 2015

247 – MYTHOLOGIE ÉGYPTIENNE

Formule pour ne jamais mourir (à prononcer vingt-huit fois tous les jours avant de s’endormir) :
« Je suis l’âme de qui est sorti du Noun, cette âme du dieu qui crée Hou.
Mon abomination est la mauvaise conduite.
Je n’ai pas de considération pour elle. Je crois en Maât et je vis d’elle.
Je suis Hou, qui ne peut pas périr en ce mien nom d’Âme.
Je suis venu de l’existence de moi-même, avec le Noun, en ce mien nom de Khépri en lequel je viens à l’existence chaque jour.
Je suis le maître de la lumière et mon abomination est de mourir. Je suis le Noun, ceux qui font le mal ne peuvent pas me nuire.
Je suis l’Aîné des dieux primordiaux ; mon âme c’est les âmes des dieux, l’éternité, et mon corps est la pérennité car mes manifestations sont l’éternité comme maître des années et régent de la pérennité.
J’ai effacé mes péchés, j’ai vu mon père, le maître du soir, celui dont le corps est à Héliopolis.
J’ai la charge, comme crépusculaire, des habitants du crépuscule, sur la butte occidentale, celle de l’Ibis. »


Extrait de la thèse La Mort cette inconnue, par Francis RAZORBAK.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire