Les Thanatonautes (Bernard Werber) : 157 – TROUBLANT

vendredi 30 janvier 2015

157 – TROUBLANT

Le corps de Stefania ne bougeait toujours pas et nous ignorions où était à présent son âme.

- Qu’est-ce qu’on fait ? On essaie de la réveiller ?

Rose vérifia tous les appareils.

- Attendez… Il y a peut-être une explication à cette disparition du signal.

Rose actionna ses règles et prit son ordinateur tant ses opérations devenaient compliquées. Elle sourit.

- Il me semble que…

S’épanouissant de plus en plus, elle se précipita sur l’écran.

- Oui, tout correspond. C’est parfait.


- Qu’as-tu découvert ? Demandai-je.

Je n’avais jamais vu Rose aussi excitée.

- Stefania n’a pas cessé d’émettre.


- C’est une étoile ?


- Pas vraiment.


- Une planète ?


- Non plus.


- Une supernova, un amas stellaire ?


- Rien de tout ça.

Elle désigna du doigt la carte du Continent Ultime. Nous regardâmes tous cet entonnoir multicolore qui se rétrécissait. Ensemble, nous saisîmes ce qu’elle nous indiquait :

- Un trou noir !


Rose approuva de la tête.
Voilà qui expliquait tout. Il était facile, maintenant, de comprendre pourquoi les signaux radio avaient disparu. Les trous noirs sont de gigantesques aspirateurs qui avalent tout ce qui passe à leur portée : matière, lumière, ondes… Et même les âmes, savions-nous à présent !

- Un trou noir…

Raoul semblait lui aussi en proie à des milliers de questions. Il en exprima une.

- Il existe des dizaines de trous noirs déjà répertoriés. Pourquoi, au moment de la mort, les âmes se dirigeraient-elles vers celui-ci plutôt que vers tel autre ?


- Ce trou noir n’est pas n’importe quel trou noir. Il est situé à l’exact emplacement du centre de notre galaxie, expliqua Rose.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire