Les Thanatonautes (Bernard Werber) : 105 – POINT FINAL

jeudi 29 janvier 2015

105 – POINT FINAL

Félix ne revint plus jamais en ce bas monde. Il ne se maria pas et ne raconta jamais ce qu’il avait vu derrière Moch 1. La Grande Faucheuse ne l’avait pas autorisé à poser de nouvelles banderilles. Cerbère l’avait dévoré. Baal l’avait happé. La mort… l’avait tué.
Là-haut, il avait ôté le masque de la Gorgone. Il avait peut-être vu le visage caché derrière la face de squelette de la femme en satin blanc. Il l’avait vu et il n’était pas revenu pour nous dire ce qu’il avait vu. Cela ne lui avait pas été possible, ou il ne l’avait peut-être pas assez désiré. La lumière attirante au fond du couloir bleu avait été plus forte que notre amitié. Elle avait été plus forte que la célébrité, plus forte que l’amour d’Amandine, plus forte que l’alcool, les prostituées, l’aventure thanatonautique. La mort gardait son mystère.
Il y eut quelques feuilles à scandales pour sous-entendre que j’avais manipulé les boosters pour me débarrasser d’un rival gênant. J’avais beau être follement épris de notre infirmière, jamais je n’aurais été capable pour autant de tuer volontairement quelqu’un, et surtout pas Félix.
En revanche, je me suis demandé si Félix ne s’était pas volontairement porté disparu. Il savait qu’il avait succombé aux pièges de la célébrité et qu’il se détruisait peu à peu. Plus que tout, je crois surtout qu’il redoutait de perdre Amandine. En dépit de ses coucheries, il l’aimait vraiment, sa première et son unique femme.
À la fin, il s’était senti indigne d’elle. Avec les prostituées, il était à son aise. Il se retrouvait dans son médiocre milieu d’origine. La si belle et cultivée Amandine l’impressionnait. Félix pensait ne pas mériter épouse aussi douce et gentille.
« Pardonne-moi. » Tels avaient été ses terribles derniers mots pour Amandine.
L’homme de l’année et même de la décennie eut droit à des funérailles nationales. Son enveloppe charnelle fut ensevelie au cimetière du Père-Lachaise dans un somptueux mausolée de marbre. Une stèle portait gravé : « Ci-gît le premier thanatonaute du monde ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire